Soing-Cubry-Charentenay

logo du site
  • Soing-Cubry-Charentenay
  • Soing-Cubry-Charentenay
  • Soing-Cubry-Charentenay

Accueil du site > Patrimoine - histoire > Les croix de Soing

Les croix de Soing

croix soingLES CROIX DU VILLAGE DE SOING

Soing possède 2 croix anciennes classées aux monuments historiques, d’après un dossier établi par Albert Chenevard maire du village à l’époque.

Elle se compose d’un piédestal de plan octogonal, d’une colonne monolithe dorique qui a remplacé en 1974 la colonne et le chapiteau ionique à cornes originels, d’un croisillon portant la représentation du Christ en croix et de deux saintes femmes debout au pied de la croix. La partie abîmée fut sciée et remplacée par un tronçon équivalent. Ce dernier, qui comporte une niche, a été prélevé sur une modeste croix de l’ancien cimetière, approximativement de la même époque. L’apport de cette niche donne un charme particulier à cette magnifique croix, bien en harmonie avec l’église toute proche. (Cette restauration a été réalisée par le marbrier Mr Javelier de Gray).

« XIIIème siècle, Emmenée à Vesoul, Réclamée en litige, Demandée pour Musée 1919 Ramenée Par l’abbéMongin 1929 » (à noter l’erreur de siècle). Cette croix, ayant également subi des dommages (robe de la vierge cassée, saints très abîmés), nécessitait aussi une restauration. Pour qu’elle retrouve sa pleine valeur, Mr Javelier, tailla un socle dans un tronçon de pierre de même qualité que le fût, et ensuite procéda à un échange. Le socle actuel porte l’inscription « Socle du XIIIème », mais ce n’est pas le socle initial. Superbement restaurée, avec son Christ de face, sa vierge à l’enfant derrière, ses petits saints Ferréol et Ferjeux de part et d’autre (la tête dans leurs mains puisqu’ils ont été décapités), cette croix classée de 3.41m, qui domine la crête, mérite toute notre attention. Entre temps, la partie basse (les marches et le socle) de la croix des Beaux regards, a été retrouvée et sera transplantée au bas du village, près de la fontaine, en direction du moulin, elle sert de support à une jolie croix de fonte. Les inscriptions gravées par le curé Mongin ne sont pas visibles de face, mais peuvent induire en erreur ceux qui les lisent au dos et qui ne connaissent pas l’histoire.

A ces deux croix anciennes, on pouvait en rajouter 8, ce qui portait le nombre de croix à 10 pour le village de Soing : les deux croix ci-dessus, celles de l’église et du cimetière, et 6 répertoriées en 1857 sur la cartographie établie par le préfet Dieu (1 sur la route de Cubry à la croisée des deux chemins, 1 en ST Martin, 1 au dessus de la Creuse à la croisée des routes, 2 au Préchaplot et 1 au-dessus de la Côte). grande rue soing croix

Renseignements fournis aimablement par Madame Yvette Gueniffet.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF